Le blog

L’évolution du nombre de sites Internet de 1991 à aujourd’hui

En 2019, le nombre de sites Internet s’élève à plus 1,7 milliard, d’après les statistiques annuelles obtenues par NetCraft et l’algorithme Worldmeters. Néanmoins, derrière ce chiffre impressionnant, le nombre de sites web considérés comme actifs ne s’élève qu’à moins de 200 millions. Quant à l’hébergement, aujourd’hui les serveurs open source Apache et Nginx hébergent à eux deux plus de 50% des sites.

Les moments clés de l’évolution

C’est en mars 1989 que le World Wide Web a été inventé par le physicien britannique Tim Berners-Lee, alors physicien au CNRS, le laboratoire européen situé en Suisse. Mais c’est quelques mois après, le 6 août 1991 précisément, que Tim Berners-Lee va créer le tout premier site Internet. La technologie deviendra accessible au public (et libre de droits) à partir du 30 avril 1993.

Pour le mois de septembre 2016, les estimations indiquaient que le chiffre symbolique du milliard de sites Internet créés venait d’être franchi. Cependant les fortes évolutions mensuelles et les statistiques finales n’ont pas permis à l’année 2016 d’atteindre le milliard. Cela malgré une très forte progression par rapport à l’année précédente. Il faudra attendre 2016 pour que le nombre total de sites Internet dépasse définitivement la barre symbolique du milliard.

L’année 2018 connaîtra une progression fulgurante du nombre de créations de sites, avec près de 700 millions sites supplémentaires. Un chiffre record qui n’empêche pas le nombre de sites actifs de rester stable, toujours à moins de 200 millions. Depuis 2018, le nombre de sites internet reste pratiquement inchangé, situé entre 1,6 et 1,8 milliard.

La naissance de géants du web

Cette évolution est aussi marquée par la naissance de plusieurs géants du numérique. De la partie e-commerce pour Amazon, au divertissement avec la plateforme Netflix (née en 1997 mais dont la notoriété mondiale est plus récente). Sans oublier le moteur de recherche Google en 1998 ou plus récemment encore avec le réseau social Facebook. Une révolution numérique qui n’est finalement pas si lointaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *